Comment choisir son VPS pour Minecraft ?
Source : KenSoftTH / Shutterstock.com

Minecraft permet de stimuler la créativité des joueurs. Ce jeu est surtout intéressant lorsqu’il implique de nombreux participants, comme un MMORPG. Un environnement dédié est donc indispensable pour développer votre communauté. Dans ce contexte, vous pouvez notamment choisir entre un serveur dédié, une solution Cloud ou un VPS. La virtualisation est généralement plus pratique et plus économique.

Qu’est-ce qu’un VPS ?

Pour bien choisir son VPS pour Minecraft, il est important de revenir sur les bases de cette technologie. L’abréviation VPS renvoie à Virtual Private Server, signifiant « serveur privé virtuel ». Ce système est hébergé sur un serveur physique prenant simultanément en charge plusieurs VPS cloisonnés. Autrement dit, chaque serveur virtuel est indépendant et utilise les ressources allouées par le service dédié.

Dans la pratique, cette solution permet d’utiliser en temps réel et à moindre coût une configuration dépassant ses équipements hardware. Vous devez en effet acquérir ou monter une machine plus puissante pour supporter tous les utilisateurs connectés à Minecraft. Pourtant, votre communauté peut grandir ou rétrécir au fil du temps. La situation risque donc de se compliquer si vous investissez pour gagner en puissance.

Avec un VPS, vous avez la possibilité de créer un serveur capable d’évoluer en fonction de vos besoins. Les ressources dédiées peuvent être modifiées à souhait si votre communauté grandit rapidement. Or, vous ne serez pas nécessairement en mesure de suivre le rythme en utilisant un serveur local. De plus, cette initiative requiert des compétences techniques solides pour faire tourner correctement le jeu.

Qu'est-ce qu'un VPS ?
Source : shutterstock.com

Comment choisir son VPS pour le jeu Minecraft ?

Il est impératif de se référer à la configuration minimale exigée avant de choisir son VPS pour Minecraft. En effet, le jeu fonctionne mieux avec un serveur ayant plus de 2 processeurs et 1Go de RAM. Cette mémoire vive est toutefois communiquée à titre indicatif. Dans la pratique, il est vivement conseillé de prévoir un maximum de RAM pour les sessions multijoueurs. Vous éviterez ainsi les bugs et les latences.

Vous pourrez notamment accueillir plus d’une cinquantaine de joueurs à partir de 8 Go de RAM avec un CPU core 8. L’espace de stockage est également déterminant pour assurer le bon déroulement de vos parties. Il est par ailleurs recommandé d’opter pour un SSD (solid state drive). Contrairement au traditionnel HDD (hard disk drive), ce type de disque est plus rapide, fiable et rentable.

Enfin, vérifiez la bande passante de l’offre VPS de l’hébergeur envisagé. Il s’agit de la vitesse de connexion aux serveurs virtuels. Les prestataires indiquent souvent le débit montant, car ce facteur a plus d’impact sur l’expérience utilisateur. Le minimum requis est estimé à 12 Mbps, sans compter les besoins du système d’exploitation. Avec 100 Mbps, vous bénéficierez d’une marge significative en la matière.

Comment choisir son VPS pour le jeu Minecraft ?
Source : Rokas Tenys / Shutterstock.com

Comment lancer un serveur Minecraft sur un VPS ?

Après avoir réussi à choisir son VPS pour Minecraft, l’utilisateur doit lancer le jeu sur le serveur virtuel. Vous bénéficiez généralement d’un support technique complet, si vous optez pour une solution clé-en-main. En effet, les hébergeurs proposent un accompagnement dédié à cette démarche. Vous devrez seulement personnaliser votre identifiant et votre mot de passe dans le control panel.

Il faudra télécharger et installer vous-même minecraft_server « .exe » (Windows) ou « .jar » (Windows, Mac OS, Linux, Debian…) avec des services proches d’un serveur local. Pour l’exécutable « .exe » :

  • Mettez à jour la version de Java de votre ordinateur ;
  • Démarrez le serveur Minecraft par double clic ou via l’invite de commande ;
  • Changez la valeur dans le fichier texte eula (End User License Agreement) de « eula=false » à « eula=true » ;
  • Lancez le serveur virtuel.

Avec la version « .jar » :

  • Créez une variable de chemin pour Java et effectuez une mise à jour, si nécessaire ;
  • Déployez le paquet « jar » ;
  • Écrivez dans un fichier texte « @ECHO OFF [à la ligne] java -Xmx1024M -Xms1024M -jar minecraft_server.jar nogui [à la ligne] PAUSE ;
  • Nommez ce fichier « start.bat » pour l’intégrer au dossier minecraft_server.jar ;
  • Démarrez votre serveur.

La procédure est légèrement différente, si vous comptez créer un serveur Minecraft PE. Néanmoins, les avantages restent les mêmes, à savoir basculer en mode virtuel pour héberger les données des joueurs intégrant votre monde. Vous devrez toutefois vous adapter aux spécificités de la pocket edition pour réussir cette opération.

L'actualités :