Les données représentent beaucoup de valeur pour les  entreprises aujourd’hui si bien que leur succès est souvent mesuré par l’efficacité avec laquelle les données sont utilisées. Et comme le nombre d’appareils, la fréquence des interactions et la quantité de données stockées en mémoire augmentent et évoluent rapidement, il existe des méthodes pour utiliser, gérer, étendre et maintenir efficacement les données. Quels enjeux ces outils et méthodes ainsi que leur gestion représentent-ils concrètement pour les entreprises contemporaines ?

Le Data Management au cœur des stratégies d’entreprise

En tant que discipline à part entière de la data science, le data management englobe l’ensemble du processus qui va de l’acquisition, du stockage et de la conservation/protection des données utiles à une organisation. Avec la vitesse à laquelle les données sont produites actuellement, les entreprises et les entités académiques mettent en place des politiques et processus de formations qui lient directement l’intégrité de l’entreprise et la qualité de ses services à la gestion des données de références. Il vous suffit de visiter ce site pour comprendre la place qui est accordée aujourd’hui au Data Manager sur le marché du Web en général et dans la construction de projets technologiques en particulier. Au regard du rôle central que revêtent les données, des pratiques de gestion importantes et des systèmes de consolidations sont nécessaires pour chaque organisation, quel que soit sa taille ou son type.

Quelles sont les meilleures pratiques du data management pour les entreprises aujourd’hui ?

La croissance massive des données n’est pas seulement un défi technique, mais aussi un défi stratégique qui peut avoir un impact sur votre entreprise. À moins que les entreprises trouvent de meilleurs moyens de gérer leurs données, les résultats de leurs analyses seront loin d’être optimaux. La plupart des entreprises ne rencontrent pas des problèmes d’acquisition de données, mais éprouvent des difficultés ultérieures.

De fait, ce qui leur manque, ce sont les meilleures pratiques de gestion des données qui pourraient les aider à accéder aux meilleurs data et trouver les meilleurs moyens de traitement. L’enjeu est tout simple : développer une perspicacité dans les méthodes d’analyse et déboucher sur de nouveaux marchés. Ainsi, parmi les meilleures pratiques de data management qui ont fait leur preuve dans l’univers corporatif, on peut distinguer celles qui consiste à :

  • Procéder à un inventaire de données pour déterminer quels types de data vous avez besoin. Les données non structurées, mal gérées ou perdues deviennent un risque de conformité et juridique important pour l’entreprise. Le défi auquel vous êtes confronté est de comprendre les données dont vous disposez, les besoins en données et leur emplacement ;
  • Procéder au renforcement de votre arsenal du data scientist avec des techniques analytiques avancées. De nombreux outils d’analyse et logiciels toujours plus améliorés voient le jour au quotidien. Maintenez votre veille technique et mettez-vous constamment à jour ;
  • Trouver des solutions de stockage efficaces et pérennes pour vos données. La gestion des données dans votre organisation peut être facilitée grâce à une base de données centrale où toutes les données de l’entreprise sont stockées et gérées en un seul endroit. Cela facilite le contrôle de la qualité des données et la prévention des erreurs ;
  • Définir des lignes directrices pour la sécurité des données et leur accessibilité. Lorsque les données proviennent de plusieurs sources, exploiter toute leur valeur peut être complexe. Avec un processus standard, vous pourrez vous assurer que votre base est exploitable et que vous pourrez générer des informations précieuses ;
  • Opter pour un modèle d’architecture informatique combinant plusieurs environnements de stockage. Le Cloud hybride semble le mieux indiqué dans cette optique. Il permet de déplacer les données de manière plus flexible entre les clouds privés et publics en fonction, quels que soient la période, les besoins en données de l’organisation et l’évolution des coûts. Cela donne aux entreprises plus d’options pour le déploiement des données, l’accès à l’analyse des données pour maximiser leur investissement ainsi qu’un maximum de flexibilité sur la durée ;
  • Prendre l’habitude de bien trier les données. Une solution intéressante consiste à ajouter des balises de métadonnées personnalisées à vos ensembles de données afin que vous puissiez mieux vous retrouver dans les recherches et les procédures de tri. Lorsque vous vous retrouverez avec un ensemble de données sans contexte, seules les métadonnées vous aideront à vous retrouver ;
  • L’exécution des sauvegardes de données suivant une périodicité claire. Prenez l’habitude de stocker vos données à des dates ou des époques précises de l’année de sorte à créer un rituel autour duquel s’organiseront l’entreprise et les collaborateurs ;
  • Maintenir un contrôle total et continu sur vos données et la qualité des datas. Une organisation peut investir dans la création, le stockage, la protection et la maintenance de ses données, mais lorsque celles-ci sont inactives, elles ne représentent aucune valeur. Il faut donc un processus d’analyse de qualité continu pour s’assurer que les informations obtenues à partir des données permettent de prendre des décisions utiles ;
  • La sensibilisation et la mise en place d’une politique de formation continue des parties prenantes.

Que gagne concrètement une entreprise avec un bon data Management ?

Le fait de consacrer du temps, des investissements financiers et des ressources à la gestion des données induit évidemment que ces dernières ont une utilité pour votre organisation et vos opérations commerciales. Cependant, les bénéfices directs ne sont pas forcément visibles ou ne sont pas concrètement appréciables et quantifiables du point de vue financier…à moins d’y voir plus près.

En effet, de manière assez simple, les données constituent l’actif le plus précieux pour toute entreprise. Un bon processus de data management permet à l’entreprise de rationaliser ses informations et de travailler avec des datas actualisés et de bonne qualité. Des données fiables peuvent aider à la bonne exécution de simples tâches et surtout à la prise de bonnes décisions de gestion. Elles permettent d’améliorer les campagnes de publicité, d’optimiser les opérations commerciales et de réduire les coûts, le tout conduisant bien sûr à l’augmentation des revenus et des bénéfices. Un bon data management permet de contourner leur duplication, de disposer d’une source unique d’informations fiable et de gagner beaucoup de temps et d’argent pour utiliser les données de base avec précision.

La gestion des données est également devenue d’une importance significative pour les entreprises, car elles évoluent dans un environnement soumis à un nombre croissant de normes et de conformité réglementaire, qui inclut très souvent des lois sur la confidentialité et la protection des données.

Quel avenir pour le data management orienté entreprise ?

Si l’on se réfère au monde académique, on peut prédire un grand avenir au data management. Le boom du monde numérique a entraîné un engouement des programmes de formation vers de nouveaux profils très recherchés dans les startups, les grands groupes ou chez les professionnels du web. On ne compte plus les annonces d’embauche recherchant des informaticiens, des data manager, des ingénieurs ou autres spécialistes de sécurité informatique.

Dans le monde corporate, la numérisation de l’économie donne un rôle de premier plan aux spécialistes de la data. Si ‘’ l’amoncellement’’ des données mondiales a connu un boom depuis dix ans, il n’y a eu aujourd’hui aucun signe de ralentissement. Les volumes de données continueront d’augmenter et de migrer vers le cloud. Selon les experts, les entreprises à elles seules auront la possibilité de stocker et d’analyser d’énormes volumes de données évaluables à près de 60% des métadonnées dans un proche avenir.

L'actualités :