Dès la première année, Blacknut a proposé une centaine de jeux vidéo en streaming à ses abonnés. La plateforme a par ailleurs promis d’enrichir continuellement son catalogue. Dans le cadre de cette démarche, la société rennaise a notamment signé un accord de partenariat avec le studio Curve Digital. La collaboration s’est révélée avantageuse pour les deux parties sur le long terme. 

Blacknut : une plateforme familiale de jeux vidéo

Blacknut : une plateforme familiale de jeux vidéo
Source : https://www.blacknut.com/fr

Bien avant l’accord Blacknut Curve Digital, l’entreprise rennaise s’est démarquée par son offre atypique de jeux vidéo en streaming. Elle vise en effet un public familial depuis sa création. De ce fait, son catalogue privilégie surtout les titres sans violence gratuite et autres obscénités. 

Ainsi, la plateforme n’est clairement pas destinée aux gamers chevronnés et aux amateurs de GTA. Elle fera, en revanche, le bonheur des nostalgiques et des inconditionnels des titres sortis sur la Wii. D’ailleurs, les fondateurs de Blacknut assument pleinement l’héritage de la console de Nintendo. 

Le principal objectif est de proposer des jeux permettant de partager des moments conviviaux en famille. Par conséquent, la plateforme est en léger décalage avec les studios à la mode et les dernières tendances sur Twitch. Elle se concentre surtout sur les jeux simples et de préférence éducatifs. 

À son lancement, le service de streaming a été présenté comme le Netflix français du jeu vidéo. La startup rennaise offre effectivement un abonnement et une prestation reposant sur le même modèle. Vous pouvez par ailleurs jouer à partir de la plupart des appareils connectés et dotés d’un écran. 

Découvrir le studio de développement Curve Digital

Source : https://www.curve-digital.com/en-us/about/

Le contrat Blacknut Curve Digital a été signé grâce au potentiel considérable du concept développé par l’entreprise française. Pour rappel, Google a lancé sa propre plateforme Stadia seulement en novembre 2019. La société rennaise, quant à elle, a exploré l’univers du cloud gaming depuis 2017. 

De son côté, le studio anglais s’est surtout fait connaitre à travers des titres innovants comme Fluidité. Ce jeu est sorti sur WiiWare en 2010. Depuis, la société a produit de nombreux titres plébiscités sur consoles et sur ordinateurs. Ses créations sont notamment populaires sur PlayStation 3, 4 et Vita ainsi que sur Mac et PC. 

Fondé en 2005, cet acteur majeur du monde des jeux vidéo s’est engagé à enrichir le catalogue de la plateforme. Cette collaboration dépasse par ailleurs la simple production de titres pour le service de streaming. Elle permet aussi de profiter de la notoriété et du réseau de la société britannique dans le milieu vidéoludique. 

Enfin, cette première expérience a aidé Curve Digital à s’adapter aux codes du cloud gaming. Cette formule représente d’ailleurs l’avenir des jeux vidéo, à l’instar de Netflix pour le VOD et de Deezer pour la musique. 

Un partenariat excitant entre Blacknut et Curve Digital signé en 2019

Un partenariat excitant entre Blacknut et Curve Digital signé en 2019
Photo by Ravi Palwe on Unsplash

Peu après la signature de l’accord, le partenariat Blacknut Curve Digital a été reçu avec enthousiasme par les deux parties. La société rennaise espérait notamment hériter d’une partie de la clientèle du studio anglais. De plus, la réputation de l’éditeur était particulièrement prometteuse pour l’avenir de la startup française. 

Effectivement, certains clients de Curve Digital ont suivi le studio vers la nouvelle plateforme de jeux vidéo. Cette dernière peine toutefois à convaincre les gamers et les passionnés en raison de son positionnement. En revanche, l’idée est très prisée des débutants et des parents souhaitant jouer avec leurs enfants.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

L’éditeur britannique, Curve Digital, a profité de cette collaboration pour diversifier son public. D’ailleurs, le studio est désormais incontournable sur le marché des jeux familiaux et intelligents. De son côté, Blacknut a réussi à dépasser rapidement les 400 titres grâce à sa nouvelle notoriété. 

Reste à savoir si son positionnement original le protégera de l’intensification de la concurrence sur le marché du cloud gaming. De plus, ce type de streaming a des difficultés à se démocratiser, comme en témoigne la contreperformance de Stadia fin 2019. 

L'actualités :